Sondage de la reprise de Pi
Pour plus d'informations, veuillez lire la note ICI

Partagez | 
 

 Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


▌Date d'inscription : 20/03/2011
▌Nombre de Messages : 461
▌Célébrité : //
▌Crédits : Adryn


MessageSujet: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Ven 20 Jan - 20:26

Halloween 1977



Comme tous les ans se tient le traditionnel dîner d'Halloween. Cet événement mondain regroupe la plupart des membres des grandes familles sorcières sang-pur-bien évident.
Ce repas est organisé à tour de rôle par une des grande famille. Cette année, ce sont Edmund et Alicia Lestrange qui sont chargé d'organiser cette soirée.

Le dîner se tient donc dans leur manoir, dans la banlieue de Londres. La réception débute à 19h30 précises.

Sont présents au dîner : Alicia et Edmund Lestrange, Rodolphus et Bellatrix Lestrange, Rabastan et Charlotte Lestrange, Narcissa et Lucius Malefoy, Cygnus et Druella Black, Orion et Walburga Black, Themistocle, Catherine et Richard Nott, Alecto et Amycus Carrow, Aliana Russell, les Dolohov, les Rosiers, Yolanda Yeabow ...

Le dîner s'est déroulé dans une bonne ambiance, les mets succulents comme d'habitude.

Il est maintenant près de minuit. Certains invités se sont retirés ... D'autres non ...
Tous ceux qui restent sont dans le petit salon d'Edmund. Une petite réunion impromptue s'organise ... Car dans peu de temps le Seigneur des Ténèbres va faire son apparition ...





HJ: pour le RP, nous allons jouer la fin de soirée, mais ceux qui veulent faire allusion au début de soirée dans le RP le peuvent ^^


Dernière édition par So What le Dim 29 Jan - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://priori-incantatem.harrypotterworld.fr

avatar


Sagittaire

▌Age : 38
▌Date d'inscription : 20/03/2011
▌Nombre de Messages : 1510
▌Célébrité : Norah Jones
▌Crédits : Circée-Lolotte

▌Humeur : Dévastée et avide de souffrance ...

Feuille de personnage
Qui Suis Je ?:
MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Ven 20 Jan - 21:29

Il n'était plus possible de reculer. Charlotte se serait bien passée d'une telle soirée, mais elle n'avait pas vraiment le choix. Alicia avait tellement insisté que ni Rabastan ni elle ne pouvaient éviter de se rendre à cette réception au Manoir Lestrange. Charlotte savait qu'Alicia se serait débrouillée pour que Rabastan et elle viennent quitte à déplacer le repas chez eux sur Tresco.

Charlotte jeta un dernier coup d'oeil à son reflet dans le miroir. Elle avait passé une longue robe d'un vert très sombre presque noir. Elle soupira en voyant son teint plus pâle que d'habitude et ses traits un peu fatigués ... Mais au final, elle s'en fichait ... Elle faisait déjà un gros effort rien qu'en se rendant chez sa belle famille, alors pas question d'afficher en plus une bonne humeur feinte.

La voix de Rabastan l'appela soudain et Charlotte soupira. Il était l'heure d'y aller.

Un plop plus tard, main dans la main avec Rabastan, le manoir d'Alicia et Edmund se dessina devant eux. Et quelques instants plus tard, Mana l'elfe d'Alice les introduisit. Rabastan et elle n'étaient ni en retard, ni avance ... Histoire de se fondre dans la masse, mais cela ne fut guère réussi.
Rabastan une fois le pied mis dans le Salon fut happé par son frère qui l'entraîna plus loin après un bref salut à Charlotte.
Mais la sorcière ne resta pas seule longtemps, elle se dirigea vers un petit groupe de trois sorciers qu'elle salua avec un franc sourire.


- Oncle Themistocle ! Tante Catherine ! Richard ! lança-t-elle en souriant.

Certes, aucun lien du sang ne l'unissait aux Nott. Elle les connaissait depuis toujours, avait grandi avec Richard et c'était eux qui avait pris soin d'elle après la mort de son père et Charlotte les considérait comme des membres à part entière de sa famille.
La sorcière sentit le regard du père de Richard s'attarder longuement sur elle, la détaillant. Charlotte s'y prêta bon gré, mal gré et soupira.


- Oncle Themistocle, je vais bien ... marmonna-t-elle.

Le vieux sorcier lui fit un geste de la main.


- Garde tes mensonges pour toi, Charlotte ... Tu as une mauvaise mine ...

- Père ... Intervint soudain Richard. Laissez-là ...

Charlotte se dit que Richard aurait mieux fait de se taire. Et la suite lui donna raison.

- J'ai encore le droit de m'inquiéter pour elle !gronda-t-il. Tout comme je continue à m'inquiéter pour toi ...

Charlotte vit Richard lever les yeux et elle étouffa un sourire. C'était reparti pour un tour ...

- Je ne comprends toujours pas pourquoi tu continues à perdre ton temps avec ces études stupides de médicomagie ! Quand je pense que tu avais un poste confortable au Ministère ... Maintenant ... maintenant tu dois cotoyer ces sang-de-bourbe, leur venir en aide et les sauver même ! Une honte !!

- Vous savez très bien pourquoi j'ai repris mes études !

- Il n'y avait personne d'autres que toi ? Obliger mon propre fils à cotoyer tous ces impurs ... Il ne pouvait pas envoyer de bon à rien de Malefoy qui traîne ses pieds au Ministère à se pavaner avec ces cheveux décolorés !

- Père ...

Richard soupira et tenta une explication mais Themistocle ne lui laissa pas le temps ... Charlotte pensait avoir droit à une nouvelle tirade mais Catherine s'en mêla soudain. Elle posa une main sur l'épaule de son mari, lui sourit doucement.

- Laisse donc Richard et Charlotte discuter ! Arrête donc de t'emporter contre Richard. Si tu tiens absolument à te chamailler avec quelqu'un, Cygnus vient d'arriver ... Va donc le voir ...

Les parents de Richard laissèrent donc les deux jeunes gens. Charlotte entraîna Richard un peu plus loin. Elle connaissait à présent le manoir de ses beaux-parents comme sa poche. Et comme le repas n'était pas près de commencer, elle pouvait passer un peu temps avec son ami. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu le temps de discuter avec lui.
La terrasse sur laquelle donnait le Salon était déserte. Charlotte alla s'appuyer contre la rambarde et perdit son regard dans la nuit. Elle sursauta en sentant la main de Richard se poser sur son épaule. Elle lui fut reconnaissante de ne rien dire. Charlotte laissa échapper un grand soupir.


- Je n'avais pas envie de venir ... Rabastan non plus ... commença-t-elle dans un souffle.

- Je m'en doute ...

- S'il n'y avait pas eu cette invitation déguisée du Seigneur des Ténèbres, nous serions restés à la maison ...

Charlotte secoua la tête.

- Je n'ai pas envie de sentir tous ces regards compatissants ... J'adore Alicia ... mais ... mais ... j'ai envie qu'on me laisse tranquille ... qu'on arrête de surveiller le moindre de mes gestes ... pour voir si ça va ... ou pas ...

Charlotte se retourna et planta son regard dans celui de Richard.

- je vais pas bien ... et c'est pas en me surveillant comme ça que ... que ... ça ira mieux.

Charlotte sentit ses larmes monter. Elle renifla et soudain toute la peine qu'elle avait tenté de refluer la frappa de plein fouet et elle se jeta en pleurant dans les bras de Richard qui la consola.

C'était une des premières fois depuis la disparition du bébé qu'elle se laissa aller. Devant Rabastan, elle n'avait jamais voulu montrer la peine si grande qu'elle ressentait. Elle voulait se montrer forte pour son époux et cela n'était pas facile tous les jours ... Elle avait fini par croire que ça irait mieux, qu'en cachant sa peine, elle disparaîtrait ... mais ce n'était pas vrai ...


- Charlotte ...murmura doucement Richard.

Le sorcier la serra doucement dans ses bras, tentant de la consoler.


- Et Rabastan ? Il en pense quoi ?

Charlotte soupira.

- Je ne lui ai rien dit ... Il sait bien que ça ne va pas fort ... tout comme je sais que lui aussi ne va pas bien ... C'est ... c'est juste ... Je ne veux pas qu'il ... s'inquiète pour moi ... plus qu'il ne le fait déjà ... Je ... je ne veux pas qu'il me ... voit ... pleurer ... Je me dois d'être forte ...

- Charlotte ... je ... je ne sais pas si ... cacher ta peine est une bonne chose ... je sais que je suis mal placé pour te donner des conseils... Tu ne devrais pas lui cacher cela ... Vous devriez en parler ... Ca vous ferait peut-être du bien ...

- Je ... je ne sais pas ... Richard ...soupira-t-elle. En parler ne raménera pas le bébé ... Alors pourquoi remuer le couteau dans la plaie ...

Charlotte renifla et passa ses mains sur ses yeux. Avant de sursauter en croisant un troisième regard : celui d'Alicia.

- Tout va ... commença-t-elle avant d'être interrompu par Richard.

- Tout va bien !

Il avait parlé d'un tonc poli mais ferme. Aussi, pour une fois, la mère de Rabastan n'insista pas.

- Soit ... je voulais juste vous dire que le dîner allait être servi.

Charlotte renifla une dernière fois.

- On arrive ...

Charlotte réussit à se recomposer un visage neutre et retourna à l'intérieur avec Richard.

Du dîner elle n'en garda qu'un vague souvenir brumeux. Des discussions, des rires, du vin et des mets délicats ... Elle, elle picora ça et là dans son assiette, histoire de donner le change, elle n'avait pas vraiment faim. A côté d'elle, elle sentait le regard de Rabastan, sans doute inquiet ...


La nuit était maintenant bien avancée. Il ne restait plus qu'une poignée d'irréductible dans le petit salon privé d'Edmund. Charlotte avait pris place dans un des canapé, juste à côté de Rabastan. Dans son dos, elle sentait le regard de Richard qui la surveillait.
Personne ne parlait ... Tout le monde était immobile ou presque : seule Bellatrix, debout devant la cheminée faisait les cents pas. On n'attendait plus que le dernier invité ... et non des moindres ...


Parce que vous comptez tous les deux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Mar 31 Jan - 13:26

Le néon clignotant assurait à la pièce une atmosphère peu chaleureuse. Les carreaux collés aux murs étaient sales, parfois fissurés ou absent ici ou là. Ils laissaient paraître une moisissures naissantes ce qui accentuait un peu plus le côté insalubre du lieu. Au centre, un homme allongé au sol semblait essayer de survivre avec soit même ou ses cauchemars. En parlant de ces-derniers, le pire avait pris forme dans cette femme d'une cruauté sans nom. Des traces ensanglantées zébraient son corps. Le pauvre bougre se berçait doucement malgré les entraves. Les douleurs subies venaient d'avoir raison de sa conscience. La femme présente quant à elle essuyait méticuleusement ses mains qui avaient été couleur vermeil. Sur la table posée contre le mur tout un attirail d'outil tranchant, piquant ou perforant avait plus ou moins de sang. D'un pas léger la jeune femme passa ses doigts sur la crosse d'un révolver. D'un mouvement de poignet, elle souleva l'arme puis s'accroupis en face de son net lui posa le canon de l'arme sur le front. Aliana plongea son regard dans celui de l'homme qui se laissa aller à un rictus de tristesse et ne put garder ses larmes. Dans un sang froid sans égal Aliana appuya sur la gâchette. Elle sortit de la pièce laissant les nettoyeurs faire leurs jobs. Elle avait eu les informations qu'elle voulait. Soudain une enveloppe arriva dans sa main. D'un coup d'oeil rapide, elle prit connaissance du contenu et transplana chez elle.

Délicatement, doucement, avec légèreté une robe de soirée aux couleurs bleutées vînt se déposer sur la peau ébène d'Aliana. Cette dernière venait tout juste de recevoir son invitation, où plutôt sa convocation à la grande soirée annuelle organisée chez les Lestrange cette fois-ci. Aliana avait pu clore son dossier pour pouvoir avoir sa soirée de tranquille avec aucun désagréments. Une fois habillée, elle alla sur les lieux du repas. Ce dernier était d'ailleurs succulent, avec des mets variés. Aliana n'était pas vraiment du genre loquace en société, elle préférait les tête-à-tête. Elle se contenta donc de discuter de divers dossiers si on lui en parlait, mais sinon Aliana était silencieuse. Le repas terminé, elle se fît servir du thé et patientait maintenant face à une fenêtre. Le liquide chaud la maintenait réveillée, car la fatigue commençait à se faire sentir chez la jeune mangemorte qui n'avait pas dormi depuis deux jours. Elle laissait avec calme ses collègues vaguer à leurs occupations.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Mer 1 Fév - 20:39

Dans une chambre richement décoré d’or et de noir, les bougies brûlant lentement créant une petite ambiance tamisée, un jeune homme soupirait en se regardant dans le miroir. Vêtu d’un pantalon noir de très bonne qualité, il regardait son reflet, sans prêter attention à la chemise blanche qui avait été jeté sur le grand lit majestueux. Il savait qu’il ne pourrait pas la porter ce soir. Ainsi chiffonnée, elle paraissait blanche, mais en réalité elle était souillée d’un liquide poisseux et brunâtre; du sang. Sans regarder son torse musclé à la chair brûlée, il passa une chemise noire. 1 heure plus tôt, il s’était préparé pour allez au grand banquet d’Halloween donné chez les Lestranges, mais en sortant de son manoir, il s’était fait attaqué par un Auror qui le suivait depuis 2 mois maintenant. Écœuré et ne voulant pas être en retard, Kaleb l’avait empalé vivant sur une lance et l’avait laissé dans son grand salon. Malheureusement, cette petite récréation avait totalement fichu son complet hors de prix. Il avait du reprendre une douche et tout. On ne se présentait pas devant tous les nobles de la société sorcière en étant en t-shirt. Boutonnant le dernier bouton de sa chemise, il métamorphose la couleur de sa cravate pour qu’elle passe de noire à blanche. Haussant la tête, il fit le nœud de sa cravate tout en maugréant contre les Aurors qui souillaient toujours ses tapis hors de prix. Ses yeux gris aciers fixèrent une dernière fois l’horloge et il prit la veste de son costume. Il la passa négligemment sur ses épaules et transplanna.


Il arriva légèrement en retard, mais il n’était pas le dernier arrivé, alors tout allait bien. Le repas était succulent, comme toujours lorsqu’on était accueilli chez les Lestranges. À la table, il avait discuté avec Lucius Malefoy et Cygnus Black. De temps en temps, on pouvait entendre un éclat de rire résonner dans la salle à manger, mais les conversations étaient beaucoup plus sérieuses que rigolote. Il faut dire que Kaleb n’était pas habitué à être avec autant de monde. Légèrement froid et cynique, il préférait être seul ou avec un nombre de personne restreint. Après le repas, les convives se séparèrent en plusieurs petits groupes. Le jeune homme quitta Lucius et Cygnus et prit deux flutes du meilleurs champagne sorciers qui étaient servit. Plus loin, resplendissante dans sa robe bleutée, il vit Aliana accoudé sur le bord d’une fenêtre. Il fit un immense sourire et se dirigea vers elle, adorant cette femme aussi belle que cruelle. Un mélange dangereux, mais terriblement intéressant.



-Alors Aliana, tu pense à tes futurs projets?
Demanda t-il doucement en déposant les deux flûtes à champagne devant elle.


Il s’accouda à son tour à côté de la jeune femme et prit une profonde inspiration, profitant du bienfait de n’être que deux dans une immense marée de gens. D’accord, peut-être était-il légèrement antisocial après tout. Il fixa la tasse de thé que la jeune femme avait devant elle et lui dit :



-Je t’ai amené une coupe de champagne, mais tu semble avoir besoin de sommeil plutôt que d’alcool. Grosse journée?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Dim 5 Fév - 14:51

Si il y avait bien une chose que Rabastan détestait plus que tout c'était aller aux célèbres dîner que ses parents donnaient chez eux plusieurs fois par an. Il n'aimait pas y croiser sa famille, même parler avec son frère le répugnait en ce moment. Sa mère ne parlait que de Poudlard, du bébé et du Lord. Son frère et son père tenaient à peu près le même discours. Il n'en avait pas parlé à Charlotte car elle n'aurait pas supporter que Rabastan soit devenu faible pour sa propre mère. Elle n'était plus fière de lui et malgré ce qu'il faisait pour leur maitre, elle trouvait que ce n'était jamais assez comparé à son frère. Toujours elle l'avait jugé par rapport à Rodolphus et il haissait cela. Venir ici, surtout en ce moment équivalait à passer la journée dans les bras d'une né moldu pour lui. Et il voyait bien que ce n'était pas plus simple pour Charlotte. Elle était en pleine discussion avec Richard et Rabastan ne voyait pas cela d'un très bon oeil bien que Catherine le força à aller plus loin. Il semblait qu'elle aussi avait des choses à demander au jeune Jestrange.

- Alors la vie d'homme marié est-elle réellement ce que tu en attendais Rabastan ?

Elle porta a coupe à ses lèvres pendant que le jeune sortait de sa voix laisse et monotone qui montrait ce qu'il pensait de tout cela.

- C'est même au delà de mes espérances je dois dire.


Il lui fit un sourire auquel elle ne crut pas un seul instant avant de s'excuser auprès d'elle. Il venait de voir son frère lui faire signe et bien qu'il l'ai évité jusqu'ici, ça ne durerait pas. Il soupira et se dirigea vers lui, champagne en main sentant la main de son frère se poser sur son épaule

- Alors petit frère, comment vas-tu ? On ne s'est pas vu depuis la dernière mission où nous avons fait équipe toi et moi

- Certes, j'ai été pas mal occupé je dois dire. La vie d'un jeune marié

- Cela doit-être ça. Avec une épouse pareil je le conçois entièrement


- Merci Rodolphus. J'ai en effet beaucoup de chance d'avoir une femme aussi charmante et bien élevée que Charlotte.

Il espérait mettre court à la conversation quand il vit tout le monde commencer à se diriger vers les canapés. Il termina sa coupe, fit un signe de tête à son frère et se posa sur un canapé juste avant que sa femme ne l'y rejoigne. Il comptait l'interroger sur ce son oncle avait dit mais ça attendrait, un invité tel que celui qui arrivait ne pouvait attendre. ..
Revenir en haut Aller en bas

avatar


▌Date d'inscription : 08/02/2012
▌Nombre de Messages : 46
▌Célébrité : Jude Law
▌Crédits : Valingaï


MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Jeu 16 Fév - 0:25

    Une soirée mondaine, comme il était de coutume chaque année à cette période de l'année. En effet Halloween était non seulement une fête totalement stupide pour les moldus mais aussi une tradition pour les vieilles familles de sang pur comme la sienne. A tour de rôle, les familles invitaient les autres pour un dîner très sophistiqué, dans leur demeure; Cette année, il s'agit des parents Lestrange qui se retrouvaient être les hôtes de ce dîner. Richard avait bien entendu reçu une invitation, de même que ses parents et la famille de sa fiancée. C'était donc tout naturel qu'il se rende à cette soirée, en se pliant de bonne grâce à ces mondanités, qui n'avaient pas de secrets dans leur cercle. Le jeune homme apparut au bras de Apollonia Dolohov, chez Edmund et Alicia Lestrange. Bien vite dans le salon où les invités se retrouvaient en attendant l'heure du dîner, Richard retrouva ses parents, Apollonia quant à elle, rejoignit les siens. Richard bien entendu les avaient salué, mais c'était auprès des siens qu'il se devait d'être, en tant que l'héritier des Nott. Finalement, la personne qu'il avait le plus envie de voir apparut. Charlotte.. la récente épouse de Rabastan Lestrange.

    Encore aujourd'hui, ce mariage le rendait irritable. Bien sûr qu'il savait les motifs de cette union rapide, et surprenante. Il n'aimait pas Rabastan.. Il le trouvait trop superficiel, trop immature ! Mais il n'avait pu que s'incliner et jouer son rôle de frère au près de Charlotte. Son père engagea une nouvelle discussion sur ses études. Mais par Salazar, il loua le ciel d'avoir sa mère pour lui épargner une scène en public. Il se contenta plutôt de suivre Charlotte sur la terrasse. Il connaissait assez cette dernière pour savoir qu'elle n'allait pas bien. Ses craintes furent confirmer quand elle pleura devant lui. Il tenta pauvrement de la consoler mais son mal était trop grand. Il s'inquiétait sincèrement pour elle, mais ne pouvait le lui dire ce soir. Ils parlèrent peu, mais suffisamment pour que le sorcier souhaite avoir une conversation plus poussée avec celle qu'il nommait sa petite soeur.

    Finalement le dîner arriva. Richard fût bien entendu poster aux côtés de son père et à la droit de sa fiancée. Bien qu'il se comporta de manière très courtoise avec elle, il n'en demeurait pas moins distant. Toutefois, pour éviter une discussion avec son père, c'est avec Apollonia et son cousin qu'il partagea son temps durant le dîner. Antonin, qui se trouvait être le cousin de sa fiancée et aussi son ami, leur raconta quelques anecdotes sur le quidditch. Ce qui amusa les jeunes gens autour. Du coin de l'œil, Richard garda néanmoins une attention particulière sur Charlotte qui se trouvait à l'autre bout de la longue table. Finalement le dîner se termina, quelques rares personnes restèrent pour la suite de la nuit. Richard s'était posté près d'un mur, il était tenté de s'y appuyer, mais il n'avait pas la désinvolture de Rodolphus. Non il se tenait droit et attendait le dernier invité. Le seigneur lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Capricorne

▌Age : 90
▌Date d'inscription : 27/04/2011
▌Nombre de Messages : 52
▌Célébrité : Johnny Deep le seul l'unique !
▌Crédits : ava : adastra ; gif Lsi

▌Humeur : guillerette

MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Sam 18 Fév - 11:26

Il était tard. Au dehors le vent sifflait dans les frondaises, faisant grincer les branches des arbres dénudées. Au sol, les feuilles mortes se laissaient emportées par de petits tourbillons glacées avant de choir un peu plus loin. Il faisait froid, le ciel était dégagé et la lueur blafarde de la lune était comme un phrare dans la nuit noire.
Sous ses yeux, le manoir était éclairé. Tout le rez-de-chaussée brillait de mille feux. Lord Voldemort eut un sourire étrange en voyant cela. Que de futilités au final ... Les antiques traditions sorcières ... Tout cela était ridicule ... mais cela servait au mieux ses intérêts ...
Le Seigneur des Ténèbres arriva sous le porche et entra sans bruit dans la demeure des Lestrange. Il venait souvent ici et connaissait les lieux comme sa poche. Il laissa sur sa droite les pièces animées d'où résonnaient des conversation animées de la toute fin du repas. Ses pas le menèrent juste à côté du bureau d'Edmund. Il entra dans la bibliothèque sombre et silencieuse. Il laissa glisser ses doigts longs et fins sur la tranche des grimoires. Edmund possédait quelques petits trésors parmi ces ouvrages ... Et encore, les vrais trésors ne se trouvaient pas là ... mais bien cachés à l'abri d'éventuelles descentes du Ministère.
En songeant à cela, le Seigneur des Ténèbres sentit sa colère gronder doucement. Le Ministère ... Une épine dans son pied qu'il était temps d'ôter ... Ce ramassis d'incapables allait bientôt connaître sa puissance ... A présent qu'il avait des serviteurs à lui un peu partout, oeuvrant dans l'ombre, il était temps de commencer les frappes ...

Des bruits légers firent soudain tourner la tête au plus grand mage noir de tous les temps. Il eut un sourire satisfait : ses braves petits Mangemorts l'attendaient maintenant. Il était l'heure d'entrer en scène.

La porte s'ouvrit et il entra dans l'antre d'Edmund qui était sienne à présent. Son visage resta impassible. En silence il posa son regard sombre sur chaque sorcier et sorcière présents ce soir.
Il était satisfait. Pas un ne manquait à l'appel. D'un autre côté qui aurait osé ne pas se présenter devant lui ?
Il était tellement facile de faire ce qu'il voulait de ces sang-purs. Il suffit de poser un ou deux mots correctement, leur faire entendre ce qu'ils souhaitaient et tous lui mangeaient dans la main à présent.
Bellatrix fut la première à remarquer son arrivée et elle se fendit d'un "Maître" enthousiasme avant de tomber un genou au sol. Et tous, braves petits moutons qu'ils étaient imitèrent sa plus ferveur partisane.

Les salutations d'usage faites, il était temps de passer aux choses sérieuses.


- Je sais que certains trouvent que nous nous sommes faits un peu trop discrets ces derniers temps ... commença-t-Il sans préambule.Que leurs craintes soient appaisées ... Nous allons remédier à cela.

Il s'interrompit quelques secondes. Son regard croisa un instant celui de Bella. Il y reconnut sans peine la flamme de la haine naître dans son regard avide de sang.

- D'après ce qu'on me dit, le Ministère est bien calme en ce moment ... Nous allons donc lui donner une occupation ... où toutes vos baguettes seront nécessaires ...



[HJ : pour rappel ce RP -soir d'Halloween - se tient avant l'histoire à Poudlard avec Black et les colis ^^ ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Lun 20 Fév - 19:20

    La soirée promettait d'être monotone. Un dîner. C'était le lot de beaucoup de familles sang-purs; celui de devoir s'asseoir, être scruté, rester sobre... Ces manières ne plaisaient pas à l'héritier Dolohov. À chaque dîner auquel il était convoqué, il n'y avait pas de place pour la boisson, ni le jeu. Certes, il y avait du champagne, mais pour le jeune homme, c'était du jus d'enfant. Aucun vrai alcool, sauf peut-être dans un cabinet d'Edmund... Mais Antonin n'allait quand même pas fouillé dans les affaires des autres! Il était peut-être têtu et rebelle, mais il n'était pas mal élevé.

    Le jeune homme était étendu sur son lit baldaquin, seul dans sa chambre. Étonnament, celle-ci était propre. Même si il n'avait pas très bien réussis à Poudlard, les sortilèges avaient toujours été son fort et malgré ses manières un peu bourrues des fois, il aimait garder sa chambre impeccable. Même ses cravates et ses paires de bas étaient pliées. Dans cette propreté, Antonin n'était pas facilement distrait et pouvait vider sa tête dans le silence de son espace personnel. Sur les murs bleus pâle, il y avait qu'un: une photographie de lui et sa cousine, Apollonia, les deux essayant en vain de ne pas rire pendant qu'on prenait leur photo. Les parents d'Antonin l'avait originalement jetée aux poubelles, ne gardant que celle ou ils étaient plus sérieux. Mais Antonin, adolescent à cette époque, l'avait récupérée et l'avait conservée, en souvenir du délire. Il y avait un grand meuble en bois foncé, dans le coin de la chambre, conservant les vêtements du jeune homme. Au pied de son lit était placé sa malle de Poudlard, remplie d'artefacts précieux, datants de ses années scolaires. Le reste de la pièce était vide, dénudée de tout décor. Il y avait bien sur le lit, semblable à un navire avec tous les tissus flottants, pendants de partout. Étendu sur le dos, Antonin pensait. C'était une activité dangeureuse et une qu'il ne pratiquait pas souvent.
    Soudain, quelqu'un cogna à sa porte doucement. C'était Mairi, la domestique. Depuis la mort inconvéniente de l'elfe de maison, la famille Dolohov avait du se contenter d'une fille de chambre, qui servait aussi comme messagère. C'était une petite créature, timide, mais qui était efficace dans son travail. Elle avait toujours les yeux baissés, alors Antonin ne connaissait pas le pigment de ceux-ci. Elle avait des cheveux bruns foncé toujours en chignon, et quelques taches de rousseurs sur des pomettes surélevées. Elle pointa son minuscule nez dans l'ouverture de la porte et parla presque inaudiblement:

    ▬Monsieur Antonin est prié de se rendre dans l'entrée du manoir car Monsieur et Madame l'attendent pour sortir.

    Antonin leva la tête et soupira. Un bruyant crac et il disparut. Mairi referma la porte.

    ***

    Crac. Les Dolohov étaient arrivés devant l'imposante demeure d'Edmund et Alicia Lestrange. Tous les trois ne regardèrent pas une deuxième fois leurs habits, convaincus qu'ils étaient respectables, et Gustav Dolohov fit un geste de sa baguette qui activa la sonnette. Une faible main tourna la poignée de porte et les trois Dolohov étaient face à face avec l'elfe de la maison. Avant quoique ce soit, Gustav entra, écrasant la créature sur son passage. Sa femme le suivit et Antonin alla derrière, donnant un coup de pied violent à la bête.

    Le trio se rendit directement au salon et le paternel acosta froidement Edmund Lestrange, lui glissant mot que c'était innacteptable que leur famille soit accueillie par un esclave. L'étiquette demandait que ce soit l'hôte officiel qui leur souhaite la bienvenue. Pendant que son père rageait discrètement, Antonin se préoccupa du punch et des appéritifs. Il était en train de s'empiffrer lentement lorsqu'on appella à table.

    ***

    Après le souper, Antonin alla voir Alicia.

    ▬Le repas était succulent, Madame Lestrange. Décidemment, vous savez comment organiser un souper.

    Il lui accorda un baise-main et un sourire et rejoignit Richard qui semblait être dans un état morose. Il se plaça à côté de lui mais ne dit mot. Puis, le Seigneur arriva. Tous se mirent à genoux.


    ▬ Je sais que certains trouvent que nous nous sommes faits un peu trop discrets ces derniers temps ... Que leurs craintes soient appaisées ... Nous allons remédier à cela.

    Antonin esquissa un sourire: il pourra mieux se distraire.

    ▬-D'après ce qu'on me dit, le Ministère est bien calme en ce moment ... Nous allons donc lui donner une occupation ... où toutes vos baguettes seront nécessaires ...


    Le sourire s'élargit et Dolohov releva la tête, jubilant en entendant ces nouvelles.



Revenir en haut Aller en bas

avatar


Sagittaire

▌Age : 38
▌Date d'inscription : 20/03/2011
▌Nombre de Messages : 1510
▌Célébrité : Norah Jones
▌Crédits : Circée-Lolotte

▌Humeur : Dévastée et avide de souffrance ...

Feuille de personnage
Qui Suis Je ?:
MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Dim 26 Fév - 15:09

La nuit était bien avancée. Charlotte jeta un oeil à la pendule sur le marbre de la cheminée qui égrenait lentement les secondes puis les minutes. Alors que le repas avait été bruyant, rythmé par les discussions et parfois les rires, dans le bureau d'Edmund pas un bruit ne se faisait entendre si on exceptait celui de la pendule et son tictac lancinant et les bûches craquants dans l'âtre.
Charlotte avait posé sa main dans celle de Rabastan. Elle se crispa soudain quand son regard fut attiré par un mouvement. Bellatrix venait de se mettre en mouvement. La sorcière commença à faire les cents pas allant d'un bout à l'autre de la pièce, de la cheminée au bureau puis revenant par le même chemin. Charlotte espérait que son manège n'allait pas durer trop longtemps car sa belle-soeur lui donnait le tournis. Ne pouvait-elle pas rester sagement debout ou assise comme tout le monde ici ?
Charlotte laissa échapper un soupir silencieux tandis que les talons de la sorcière résonnaient sur le parquet.
Charlotte rouvrit les yeux et un instant son regard se perdit sur sa main toujours serrée sur celle de Rabastan. Puis ses yeux remontèrent lentement, s'attardant sur le visage de son époux qui regardait droit devant lui.
Elle finit par détourner le regard et tourna la tête. Cette fois, elle dévisagea Richard, droit comme un i, Antonin l'avait rejoint. Charlotte esquissa un petit sourire à l'égard de son grand frère adoré. Elle se rendit compte qu'elle n'avait même pas eu le temps de saluer Tonin ... Il faudrait qu'elle remédie à cela plus tard.

La voix de Bella claqua alors dans le silence. Son "Maître" fit sursauter Charlotte qui imita sa belle soeur.
L'arrivée du Seigneur des Ténèbres ragaillardit un peu la sorcière. Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer.
Charlotte écouta en silence le Seigneur des Ténèbres. Son coeur bondit et elle raffermit un peu plus sa prise sur la main de Rabastan.
Elle avait hâte de savoir quel était ce nouveau projet du Seigneur des Ténèbres. Elle espérait enfin un peu d'action et qui sait, partager une mission avec son époux.


Parce que vous comptez tous les deux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


▌Date d'inscription : 08/02/2012
▌Nombre de Messages : 46
▌Célébrité : Jude Law
▌Crédits : Valingaï


MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Mer 29 Fév - 17:33

    Les minutes semblaient s'allonger. Richard rendit son sourire à Tonin qui l'avait rejoint. Apollonia était rentrée pour sa part. Elle ne faisait pas partie du cercle privé du seigneur des ténèbres. A voir le nombre de personne présentes, ils n'étaient pas bien nombreux. Richard reposa son regard sur Charlotte qui serrait doucement la main de son mari. Ce dernier semblait être ailleurs... Même avec elle, il n'était pas là ! Il se promit d'en toucher un mot à Rabastan une fois que ce dernier aurait plus de temps libre.. Il savait qu'en ce moment, il était plutôt occupé pour le maitre. L'étudiant en médicomagie plongea ses mains dans ses poches et laissa un court soupir s'échapper de ses lèvres. L'attente était longue et silencieuse. Personne ne disait un mot.

    On n'entendait que les talons de Bellatrix sur le carrelage, claquant à chacun de ses pas de va et vient qu'elle avait commencé. Les sorciers présents étaient tous un peu nerveux quant à la venue de leur maître à tous. Lord Voldemort imposait la crainte ou la vénération, même parmi ses fidèles. Richard baissa les yeux brièvement, il s'apprêtait à engager la conversation avec son meilleur ami, mais un cri attira l'attention de tous. Il était là. Immédiatement, tout les mangemorts tombèrent à genoux, Richard y compris. Il courba l'échine en signe de respect envers le sorcier qui défendait leurs idéaux. Il releva tout de même son visage quand le Lord commença à parler.

    Trop discrets ? Richard esquissa un sourire. Il était vrai que ces derniers temps, ils avaient été forcé de se montrer transparent. Pour sa part, sa seule tâche était de poursuivre ses études. Rien de bien difficile. Le seigneur parla du ministère, et du fait qu'ils devaient les occuper. Richard fronça doucement les sourcils. Occupation rimait avec meurtres. Il déglutit doucement. Il n'avait jusqu'alors tuer qu'une seule personne. Un sorcier qui avait failli les vendre au ministère, lui et son père suite à une courte enquête pour le Lord. C'était la seule fois, mais il ne se sentait pas puissant pour autant. Il préférait de loin le soin à la mort, mais c'était la volonté du Maître, alors il s'inclinerait. Il avait juste hâte de connaître les projets du Lord.


    « Quoique vous ordonniez Maître, nous serons, je pense pouvoir parler au nom de tous, prêt à nous engager dans votre projet ! »

    Il fût le premier à se redresser. Le seigneur des ténèbres l'intimidait, mais Richard demeurait pas moins l'un des sorciers que ce dernier respectait le plus. Il avait une certaine affinité avec le Lord, bien que cela n'aille pas bien loin. Le jeune homme hocha doucement de la tête en guettant les réactions de ses compagnons.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Mer 29 Fév - 18:55

Kaleb s’ennuyait légèrement. Il n’était pas vraiment fait pour la vie en communauté. Sans être totalement anti-social, c’était tout de même un homme qui n’aimait pas la compagnie de plusieurs personnes en même temps. Par chance, la plupart des gens qui se retrouvait cette soirée semblait penser tout comme lui. Si l’hôte principal n’était celui que c’était, Kaleb ne se serait même pas donner la peine de venir. Pas qu’il n’aimait pas ses collègues, mais il n’aimait simplement pas ces longues soirées interminables. Ce ne fut que lorsqu’il entendit les bruits de pas et Bellatrix parler qu’il se retourna pour voir son maître arriver dans la pièce. Lentement, il alla rejoindre les autres et mit un genou par terre. Ce n’était pas un signe de rébellion, c’était simplement quelque chose qui était commun à Kaleb. Lorsqu’on à la moitié du corps en lambeau et tout brûlé, on ne peut pas toujours filer à la vitesse de l’éclaire. Surtout qu’habituellement, c’était à cette heure-ci qu’il prenait sa potion contre la douleur….quand il avait le temps.



▬ Je sais que certains trouvent que nous nous sommes faits un peu trop discrets ces derniers temps ... Que leurs craintes soient appaisées ... Nous allons remédier à cela.


Kaleb faisait partit de ses gens qui manquaient d’action. Il avait besoin de sensation forte pour bien fonctionné, c’était connu de tous. Le sanguinaire Mangemort avait besoin de sang, de flammes, de cris de souffrances et d’os moldu broyer entre ses doigts. Il espérait faire partit de ceux qui mettrait à feu et à sang le monde. Il ne pouvait vivre que pour les sensations d’extraordinaires puissances que lui procuraient les missions donné par le maître.



▬-D'après ce qu'on me dit, le Ministère est bien calme en ce moment ... Nous allons donc lui donner une occupation ... où toutes vos baguettes seront nécessaires ....



Kaleb espérait que le plan du Seigneur des ténèbres était de saboter le ministère, de tuer le premier ministre et ses Aurors, torturé leurs familles et mettre quelqu’un parmi les mangemorts sur le trône de ministre. Ainsi, il, Voldemort, aurait toute l’Angleterre sous son contrôle. De plus, avoir le contrôle du ministère de la magie voulait aussi dire avoir le pouvoir politique d’envahir le monde! Kaleb était prêt. Sa baguette magique n’attendait que le sang à verser.


-Nous attendons vos ordres maîtres, Dit Kaleb de sa voix froide presque
métalique.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Capricorne

▌Age : 90
▌Date d'inscription : 27/04/2011
▌Nombre de Messages : 52
▌Célébrité : Johnny Deep le seul l'unique !
▌Crédits : ava : adastra ; gif Lsi

▌Humeur : guillerette

MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Jeu 1 Mar - 13:26

Le Seigneur des Ténèbres observa ses disciples, uns à uns. Il voulait voir les réactions de ses Mangemorts à l'annonce d'une future attaque. Car au final, voilà ce qui était caché derrière le mot "occupation". Il vit certains regards s'allumer, comme celui de Bellatrix qui flamboya en entendant ses paroles. Mais la sorcière resta, pour une fois silencieuse. Elle attendait sans doute d'avoir plus de détails ... Il esquissa un fin et discret sourire.
Ce fut Richard - ce cher Richard - qui prit la parole en premier, parlant au nom de tous ses Serviteurs présents. Son sourire s'agrandit légèrement. Le Seigneur des Ténèbres inclina imperceptiblement la tête.


- Mais je n'en doute point ...

Puis ce fut au tour de Kaleb de résumer la pensée qui, sans nul doute, agitait les pensées de tous ses Mangemorts.
Son regard passa successivement sur Richard puis Kaleb. Deux fidèles serviteurs aussi opposés que le jour et la nuit ... Un qui savait maîtriser ses pulsions meutrières, ne donnant la mort que rarement et le faisant rapidement, l'autre préférant se repaître dans le sang et la torture ... En fait, peu lui importait les méthodes tant que ses ordres étaient suivis et que les missions couronnées de succès.

Le Seigneur des Ténèbres fit quelques pas et vint se placer devant le cheminée. Dos à l'âtre dans lequel flambait une grosse bûche, il fit face aux sorciers et sorcières présents dans la pièce.

Son regard se fit soudain plus dur et il prit la parole.


- Ishgard ... Voilà notre prochaine cible ! annonça-t-il brusquement sans prendre de précaution.

Oui Isghard ... La ville universitaire par excellence. De très bonnes universités, il fallait le reconnaître, mais dans un environnement des plus lamentables où les sorciers se mêlaient aux moldus. Bien que toutes les protections soient prises pour cacher toute la partie magique de la ville à la vermine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Sam 3 Mar - 13:07

Une voie masculine vint se poser près d'elle. Chaleureuse, elle contrastait avec le bruit incessant de la pièce. Aliana aurait pu la reconnaitre entre mille.

- Kaleb, très cher, tu sembles en pleine forme. Et pour te répondre, j'aimerai avoir la chance de pouvoir dormir durant deux jours. Voilà quelques jours où je ne dors qu'une heure ou deux. Entre le ministère et les missions du lords je n'ai plus vraiment de vie. J'aimerai un peu de reconnaissance de la part du Lord, mais comme on le sait tous, seules les familles les plus en vue on le droit au louange du Seigneur. Enfin, bon on est tous là pour une bonne raison, éradiqué le ministère. Pour ce qui est de mes projets futures, un repos serait le bienvenue sinon je ne vais pas tarder à m'écrouler de fatigue. Et enfin, ma journée se résume à demander à un pauvre homme de la raison de son commerce d'information. Il était un messager du département des transport et il revendait ses informations contre une coquette sommes. J'ai dû fermer son manège de telle façon à ce que ça soit imprimé dans son crâne et que les prochains qui le font subirons le même sort. On nous accuse de commettre des meurtres, mais le ministère ne s'en prive pas non plus.

Aliana s'adossât à la fenêtre, elle aimait la compagnie de Mr Valentino, il était même l'un de ses compagnons de jeux attitré. Ils avaient travaillé ensemble sur plusieurs cas. Il faut dire que l'aspect physique ne le rendait pas accessible, tout comme ces talents de sorciers, mais la jeune femme avait réussi à lui trouver des qualités fortes appréciables. L'ennuie marquait le visage de l'afro-anglaise, heureusement pour elle le Lord arriva à point donné. Elle alla s'agenouiller à côté de Kaleb mais contrairement à ce dernier, elle ne prit pas la parole. Elle ne voulait pas être comme tous les autres, toujours à dire "oui maître". Pour sa part, elle était silencieuse, mais agissait. Le fait que le Lord définisse le ministère comme "calme" la fît doucement sourire. Il n'y avait même pas vingt-quatre heures qu'elle avait entendus deux directeurs de départements se mettre d'accord sur leurs lieux de rendez-vous pour une partie de cricket.

Le Lord prit alors position devant l'âtre de la cheminée, ce qui eu pour effet de laisser un petit courant d'air froid se déplacer entre les convives. Cet homme était charismatique, puissant et machiavélique. Aliana respectait et adulait cet Homme qui lui avait donné la chance d'avoir un but dans la vie. Le prochain point d'attaque venait d'être donné : "Ishgard". Cela était un tout autre niveau que Poudlard, les professeurs pour la plupart étaient des aurors avec un niveau plus qu'appréciable voir très difficile à battre. De plus, leur ménagerie magique étaient loin des petits hyppogryffes de l'école de sorcier. Aliana avait assisté à un exercice difficil par l'un des professeurs, c'était grandiose mais terrifiant à la fois. Ishgard promettait de grandes surprises aux mangemorts. La jeune femme connaissait sa mission, enfin, si c'était la même que d'habitude : "Récolter les informations, éliminer l'intermédiaire et effacer les indices menant à ses confrères et consœurs lors de leurs actions". Le ministère sera beaucoup moins regardant sur les petits rendez-vous mondains. Cela allait enfin bouger.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Sagittaire

▌Age : 38
▌Date d'inscription : 20/03/2011
▌Nombre de Messages : 1510
▌Célébrité : Norah Jones
▌Crédits : Circée-Lolotte

▌Humeur : Dévastée et avide de souffrance ...

Feuille de personnage
Qui Suis Je ?:
MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Mar 6 Mar - 16:04

Charlotte était restée silencieuse depuis l'arrivée du Seigneur des Ténèbres. Les dernières paroles qu'elle avait prononcées étaient le salut qu'elle avait adressé à son Maître. La Mangemort était plutôt silencieuse dans ce genre de réunion. Déjà habituellement, elle n'était guère adepte du parler pour ne rien dire, alors en réunion, elle restait généralement bouche close.
Quelques paroles volèrent alors dans le silence, en réponse aux mots du Lord. Charlotte jeta un brièvement un regard à son Richard tandis qu'il répondait au nom de tous et lui lança un discret sourire de connivence. Puis ce fut Kaleb qui fit écho aux mots de Richard.

Le Seigneur des Ténèbres reprit alors la parole, plus que laconiquement et la cible fut lancée.

Ishgard. La ville universitaire sorcière.

C'était une cible intéressante. Charlotte se demanda un instant pourquoi le Seigneur des Ténèbres l'avait choisie : pour l'université magique ou le fait que cette ville qui était renommée dans le monde magique mêlait les moldus au monde sorcier. Peut-être pour ces deux raisons ...
En tout cas une attaque là-bas frapperait les esprits ! Oui le mage noir avait raison : il était temps de montrer au Ministère que le monde sorcier était en train de changer, qu'un tournant arrivait et qu'une nouvelle ère allait s'ouvrir où les vrais sorciers auraient enfin la place qui leur était dûe depuis si longtemps !

Finalement la sorcière se décida à sortir de son mutisme.


- Quand devrons-nous frapper ? Demanda-t-elle alors.



Parce que vous comptez tous les deux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Capricorne

▌Age : 90
▌Date d'inscription : 27/04/2011
▌Nombre de Messages : 52
▌Célébrité : Johnny Deep le seul l'unique !
▌Crédits : ava : adastra ; gif Lsi

▌Humeur : guillerette

MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Dim 18 Mar - 19:34

Le Seigneur des Ténèbres affichait ce qui ressemblait à un sourire satisfait. Oui, il était temps de passer à l'action. Et surtout de frapper un grand coup ! Il fallait réveiller le Ministère, plonger lentement mais sûrement l'Angleterre dans les ténèbres, Ses Ténèbres !
Ishgard ferait une cible parfaite, marquant bien les esprits que ce soit du côté sorcier ou du côté moldu ... Et puis, ce n'était pas uniquement pour le symbole des deux communauté qui se mêlaient et vivaient presque parfaitement l'une avec l'autre ... Non le Seigneur des Ténèbres avait une autre volonté que le simple chaos. Cette quête du pouvoir, ses recherches pour dompter et vaincre la mort avaient aussi dirigé son choix vers cette ville.
Il y aurait un objet à récupérer ... Mais ça, tous les Mangemorts ici présents n'étaient pas obligés de le savoir ... Ce serait la mission spécifique d'un ou deux seulement ... Tous ne seraient pas dans la confidence ... Trop d'oreilles pouvait être nuisible ...

Le Seigneur des Ténèbres reporta alors son attention sur Charlotte qui venait de prendre la parole. La jeune femme résumait sans nul doute la question que tous ici présents se posaient.
L'expression de son visage changea légèrement et un fin sourire furtif se dessina avant de disparaître aussitôt.


- Nous frapperons Ishgard début novembre ...

Il se tut et tourna la tête vers Antonin. D'ailleurs avant de frapper la ville universitaire, il allait avoir besoin du Mangemort puis de Richard ... afin de tout préparer

-

- Antonin ? demanda-t-il alors.As-tu ce que je t'avais demandé ?

La question était purement formelle ! Sinon le Mangemort n'aurait jamais osé se présenter devant lui s'il n'avait pas apporté ce que le Lord lui avait demandé ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


▌Date d'inscription : 08/02/2012
▌Nombre de Messages : 46
▌Célébrité : Jude Law
▌Crédits : Valingaï


MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   Jeu 5 Avr - 14:09

    Ishgard ? Vraiment ? Richard haussa un sourcil, en devinant qu'il devrait etre tenu plus ou moins à l'écart de cette mission mais qu'en étant élève entre les murs de l'université, il serait probablement appelé à fournir des informations au seigneur. Le jeune homme soupira discrétement. Attaquer Ishgard ne lui faisait pas réellement plaisir, il aimait bien le lieu et certains élèves présents là bas, une attaque signifiait des morts, voir plus. Que recherchait donc le lord dans un endroit tel que l'université magique ? Malgré ces questionnements, Richard resta silencieux. Charlotte posa une question. Quand ? Bientôt vu l'impatience se lisant dans le regard du Lord.

    La réponse tomba, Richard ne laissa rien paraître. Début novembre ? C'était trop tôt, il leur faudrait au minimum une semaine pour récolter tout ce qu'il faudra comme informations, sans compter qu'ils ne devront pas soulever une seule suspicion à leur encontre. Le mangemort tourna la tête vers son ami quand celui ci fut interrogeait par leur maitre. Il ne se souvenait pas que ce dernier lui ait parlé d'une quelconque mission pour le seigneur des ténèbres, peut être avait-il eu l'obligation de garder le silence. Richard se redressa alors, intéressé. Le mage noir ne dévoilait jamais ses plans à l'avance, c'était donc toujours un cheminement de surprises et de découvertes à ses côtés. Le jeune étudiant en médicomagie attendit alors que Antonin s'active pour découvrir de quoi il s'agissait.

    Ses pensées s'envolèrent brièvement vers sa fiancée, probablement rentré chez eux. S'était-elle déjà mise au lit, ou bien attendait-elle son retour pour se reposer ensuite ? Depuis qu'ils s'étaient enfin avoués leur sentiment, le jeune couple vivait dans une atmosphère bien curieuse, partagé entre l'hésitation et l'adoration. Un sourire furtif parut sur ses lèvres avant de disparaître. Il ne devait en rien montrer ses sentiments en présence du mage noir, bien qu'il lui arriva pourtant de le faire parfois. Richard croisa ses bras sur sa poitrine et fixa Antonin.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre les citrouilles et le champagne - PV les invités ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Priori Incantatem  :: 
« Parcours Le Monde »
 :: « Coté Sorcier » :: ■ Habitations
-