Sondage de la reprise de Pi
Pour plus d'informations, veuillez lire la note ICI

Partagez | 
 

 Judith Eloïse Thomas [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Bélier

▌Age : 23
▌Date d'inscription : 20/03/2011
▌Nombre de Messages : 248
▌Célébrité : Taylor Momsen
▌Crédits : LittleSlug

▌Humeur : Pensive

Feuille de personnage
Qui Suis Je ?:
MessageSujet: Judith Eloïse Thomas [Terminé]   Sam 26 Mar - 16:05


ft. Taylor Momsen

Judith Eloïse Thomas


« 16 ans » ✿ « Anglaise/Française » ✿ « Née le 30 Septembre » ✿ « Sang Pur » ✿ « Sixième année » ✿ « Baguette de 29.6 cm, en bois d'Amandier, avec un poil de Chartier mâle » ✿ « Patronus : une Souris » ✿ « Epouvantard : Norvégien à crête » ✿ « Pepper, son hibou grand duc » ✿ « Divination » ✿ « Histoire de la Magie »


that's me



♛ Jud' ne résiste pas à un fondant au chocolat
♛ Jud' se drogue avec les médicaments de sa mère... Mais chut, c'est un secret !
♛ Jud' a peur du noir... Ça aussi, c'est un secret !
♛ Jud' n'aime pas son premier prénom, Judith
♛ Jud' voue un culte à Janis Joplin

tell us your history


Toute histoire a un début. Celle-ci ne fait pas exception à la règle, mais elle ne commence pas exactement par le jour de la naissance de notre élève de cinquième année. Non, elle commence bien avant, alors que sa future maman, Grace, entreprennait un voyage. Son rêve était de faire le tour du monde. Elle aimait les créatures magiques plus que tout et voulait découvrir celles qui peuplaient le monde. Elle a d’abord commencé par la Grande Bretagne, découvrant l’Ecosse, l’Irlande, le Pays de Galle, et puis elle prit le ferry en direction de la France ! Elle parcouru quelques miles sur le sol français, et fit une halte dans un parc de réclusion de dragon clandestins, en attendant qu’ils rejoignent leur pays d’origine.

C’est là qu’elle rencontra Louis, un employé dans ce parc. Il s’occupait des dragons, les surveillait et leur donnait à manger. Ils discutèrent de ces animaux et lièrent vite amitié. Grace repartit en voyage mais ne put dépasser les frontières : il fallait qu’elle se rende à l’évidence : elle était tombée amoureuse ! Elle revint auprès de Louis et ensemble, ils allèrent en Angleterre, se marièrent et vécurent un an ensemble, tous les deux.

Et puis Grace tomba enceinte de Judith Eloïse. Au bout du neuvième mois, Louis voulut que la petite naisse en France. Ils partirent donc direction de l’hexagone, mais le voyage ne se passa pas comme prévu. Ils n’eurent pas le temps d’accoster que le bébé naquit. On la nomma Judith, comme la grand-mère de Louis, qu’il adorait, et Eloïse comme le bateau sur lequel ils étaient. Les premières semaines du bébé furent alors françaises. Elle fut choyée par sa famille paternelle, et ils retournèrent en Angleterre. Elle y grandit comme une petite fille normale, alla à l’école moldue et avait des amis.

Et puis un jour, tout bascula. Judith Eloïse avait presque 9 ans et elle revenait de l’école, comme tous les jours. Elle découvrit sa mère en train de tricoter un petit pull pour bébé. Lorsqu’elle lui demanda pourquoi, en petite fillette innocente, Grace lui avoua qu’elle était enceinte. Toutes joyeuses, les deux attendirent le retour de l’homme de la maison qui était partit au travail. Lorsqu’elles entendirent du bruit dans l’allée menant à la maison, Judith Eloïse se précipita pour ouvrir la porte, mais elle fut surprise de ne pas voir son père derrière, mais un homme qu’elle ne connaissait pas. Il paraissait bien ennuyé et la première chose qu’il prononça lorsqu’il vit Grace était « Pardon ». Pardon pour quoi ? Il leur expliqua du mieux qu’il pu comment il voulut prendre son service, suite à celui de Louis, qu’il était arrivé en avance et qu’il a entendu un cri strident venant de l’enclos du Norvégien à crête. « C’est fou comme ces bêtes sont dangereuses ! » Il était arrivé trop tard, même s’il avait fait au plus vite. Il n’avait put que découvrir la dépouille de Louis aux pattes du dragon, sanguinolent, et sans vie. Il acheva son récit les yeux baissés, à s’excuser de ne pas avoir put arriver plus tôt, de ne pas avoir put faire quelque chose. Grace était en larmes, et Judith Eloïse refusait de comprendre qu’elle ne reverrait plus du tout son père, qu’elle aimait tant.

Le dragon fut exécuté, et la famille Thomas essaya de survivre sans présence masculine. La mère et la fille s’exilèrent chacune de leur côté, ne se parlant plus. L’une, enceinte, faisait tout pour se ménager, l’autre, encore à l’école, ne sortait plus de ses livres lorsqu’elle rentrait. Oui, la jeune fille étudiait pour ne pas penser à son père.

Et puis, à la naissance de Marilyn, la vie fut encore plus difficile pour la gamine. Elle dut s’occuper de sa mère, tombée dans les vices de l’alcool, et de sa petite sœur qui braillait à longueur de journée. Ce fut lorsqu’elle eut 10 ans que la petite eu sa première apparition magique. Le bébé dans les bras, elle se disputait une énième fois avec son alcoolique de mère qui dépensait toutes les économies dans la boisson. Au bout du rouleau, elle avait crié et les bouteilles vides de Whisky Pur Feu explosèrent. Ce fut l’élément qui réveilla la femme de son chagrin dévastateur : elle avait perdu son mari, l’homme de sa vie, mais il lui restait deux filles qui avaient besoin d’elle ! Elle fit des cures pour arrêter de boire, et est depuis sous traitement médical.

Elle promit qu’elle était capable de s’occuper de la petite lorsque la plus grande était à Poudlard, mais c’est un peu préoccupée que Judith Eloïse partit à l’école de sorcellerie. Là-bas, la jeune fille se forgea tout de suite une réputation dont elle était fière, pour oublier que chez elle, elle n'était rien, que sa vie avait été triste et misérable.

Eloïse, à chaque fois que l'on parle d'elle, c'est pour parler de ses exploits. En vraie fêtarde, la jeune fille aime dépasser les limites, et le fait qu'elle ait un esprit de compétition hors norme ne fait qu'empirer la situation. Toujours à défier les gens, elle parit sur tout et n'importe quoi, même si elle est sûre de perdre. Et même si c'est le cas, elle sourit et recommence de plus belle. Elle ne compte plus les fois où elle a été en retenue avec le concierge ou avec ses professeurs.

D'ailleurs, elle exaspère au plus haut point ces derniers : comment se fait-il qu'une élève aussi perturbatrice puisse avoir de si bonnes notes ? En effet, en classe, l'adolescente arrive en touriste, a rarement ses affaires, n'écoute rien, perturbe le cours et ses camarades... Pourtant, ses notes sont excellente, elle réussit les exercices de pratique haut la main et ne s'en vante même pas ! Pour elle, l'école ne sert à rien d'autre qu'à s'amuser et rencontrer des gens. Si elle est si douée, ce n'est pas un don du ciel ! Elle a toujours été débrouillarde et studieuse, elle aime faire certaines choses seule et étudier en fait partie. Elle estime que les cours ne sont pas assez approfondis et elle fait donc beaucoup de recherches à la bibliothèque lorsqu'elle a du temps libre. Et ses études, malgré ses airs de rebelle, elle les prend très au sérieux ! Et garde à celui qui la dérange lorsqu'elle lit un livre ou qu'elle est occupée, car même si elle a un fond doux et gentil, elle peut facilement se mettre en colère, au dépend de ceux qui l'entourent.

Pourtant, lorsqu'elle est de bonne humeur, elle en fait profiter tous les autres ! Connue dans sa maison pour sa gentillesse, elle est prête à aider les autres? Ceci dit, cela ne veut pas dire qu'elle leur fait confiance ! Sa confiance, il faut la gagner, et si un jour vous la perdez, ne comptez plus la retrouver un jour. Car même si elle a l'air extravertie, Eloïse est une fille qui n'étale pas non plus ses faiblesses, même à ceux qu'elle aime.

Elle fait aussi partie de ceux qui ont la mémoire bien courte. Elle perd souvent des objets, oublie parfois ce qu'on lui dit... Au contraire de ça, elle est très douée avec ses mains et est adroite. Elle aimerait pratiquer un instrument de musique comme la batterie, mais il faudrait qu'elle s'en procure une, et ça n'est pas donné !

C'est sans doute grâce à ça qu'elle trouva sans problème des amis, mais ne parlait jamais de cette mère alcoolique et de ce père décédé. Au début de sa troisième année, elle commença à prendre quelques médicaments à sa mère, des médicaments assez forts pour la faire planer. Elle continue d’en prendre, de plus en plus souvent. Sa mère n'arrive pas à arrêter complètement et sa soeur, qui grandit et commence à comprendre, lui envoie des hiboux de plus en plus alarmants. Elle ne veut pas de ça pour elle, elle ne veut pas que l'adolescence de sa soeur devienne comme la sienne. Pourtant, elle essaie d'oublier en se concentrant dans ses études et en faisant des folies. L'adrénaline et le rire sont les meilleures drogues contre le chagrin...

in the real life


Bon et bien me revoilà, double compte de Maureen Callaghan. Que dire de plus ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


▌Date d'inscription : 20/03/2011
▌Nombre de Messages : 187

MessageSujet: Re: Judith Eloïse Thomas [Terminé]   Dim 27 Mar - 12:46

Eh bein eh bien....

Poufsouffle!

Bienvenue parmi les jaunes et noirs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Judith Eloïse Thomas [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Priori Incantatem  :: 
« La Genèse »
 :: « Qui Êtes Vous ? » :: ■ Fiches Validées :: • Poufsouffle
-