Sondage de la reprise de Pi
Pour plus d'informations, veuillez lire la note ICI

Partagez | 
 

 Noaki Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Sagittaire

▌Age : 22
▌Date d'inscription : 20/03/2011
▌Nombre de Messages : 172
▌Célébrité : Matt Dallas
▌Crédits : Nao

▌Humeur : joyeux

Feuille de personnage
Qui Suis Je ?:
MessageSujet: Noaki Adam   Ven 25 Mar - 20:54


ft. Matt Dallas

Noaki Adam



« 16 ans » ✿ « Britannique » ✿ « 06 décembre 1961 » ✿ « 6ème année » ✿ « Sang mêlé » ✿ « 30 cm, Bois de Bouleau, Plume de Focifère » ✿ « particularité: ses yeux passent du bleu au vert » ✿ « patronus: un lièvre blanc » ✿ « épouvantard: l'orphelinat où il a grandit » ✿ « animal de compagnie: sa chatte Neige » ✿ « élève, prefet des serdaigles » ✿ « camp:pro Dumbledore » ✿ « situation familiale: célibataire »


that's me



♛ Noaki aime dormir dans les baignoires.
♛ Noaki est préfet des serdaigles.
♛ Noaki est gardien de l'équipe de quidditch des serdaigles.
♛ Noaki ne connait pas encore son orientation sexuelle.
♛ Noaki à des yeux pouvant passer du bleu au vert.

tell us your history


aspect physique: Noaki est un jeune homme de corpulence normal. Quelques muscles naissants peuvent être visibles lorsqu’il est torse nu. Il ne cherche pas à être plus musclé que cela, car pour lui, la vraie force est à l’intérieur. C’est un garçon, que dis-je, presque un homme ! Il est donc de taille assez remarquable, dans les un mètre quatre-vingt. Il a eu la chance de ne pas avoir une peau grasse, mais d’être doté d’une véritable enveloppe charnelle semblable à celle des nouveaux nés. Ses cheveux bruns sont souvent en bataille, ce qui lui donne parfois un air de folie. De fines lèvres normales, un nez normal, des oreilles normales, un style normal…On peut sans doute dire que Noaki est un jeune homme tout ce qu’il y a de plus normal. Mais c’est là que vous vous trompez. Noaki possède des iris assez atypiques. Vous pourrez le croiser avec des yeux bleus pendant un temps, et puis, l’instant d’après, il possèdera des yeux vert rappelant la couleur des fruits d’été. Il aime d’ailleurs penser que ses yeux changent de couleurs selon ses émotions. Tous ces éléments lui donnent une véritable petite gueule d'ange, qui fait craquer plus d'une fille dans l'école, mais Noaki ne semble pas même s'en rendre compte.

aspect psychologique: Noaki est quelqu’un de franc. Très franc. Si franc qu’il en est parfois intimidant. Il a déjà réussi à mettre plusieurs élèves dans des situations gênantes, sans jamais qu’il ne l’ai fait volontairement. Il n’y peut rien, quand il souhaite dire quelque chose, ce besoin imperceptible de laisser les mots traverser la barrière de ses lèvres est trop entreprenant. Il souhaite juste être naturel. Il déteste les apparences, les préjugés, la superficialité, mais bien plus encore : le mensonge. Vous désirez l’énerver ? Mentez-lui. Il a tellement mentit pendant son enfance que cette forme d'humanité le répugne désormais. La timidité, il ne connait pas. Il cherche juste à être lui-même. Mais il n’en est pas moins très gentil. Intimident, mais gentil. Et attentionné même. Surtout avec sa chatte Boule de Neige. Il aimerait être un chat, et n’avoir rien d’autre à se soucier que de vivre en chat, et agir en chat. Librement et naturellement. Il est d’ailleurs complètement gaga devant elle. Mais Noaki sait aussi être sérieux et concentré. Il est très intelligent, et prend moins de temps que les autres à comprendre quelque chose. Ses notes sont excellentes, parce qu’il y met du cœur. Pour lui, tout à un lien logique. Et lorsqu’il ne comprend pas, il ne passera pas à autre chose avant d’avoir comprit l’incompréhensible.

histoire: Dans un quartier mal famé près du Liverpool et à cette heure tardive, la plupart des habitants aux alentours ont déjà rejoint le pays des songes. Mais dans une maison en particulier, aussi délabrée que les autres, ce ne sont pas des ronflements ou des froissements de couverture que l’on peut entendre. Ce sont des cris, des cris de douleur. Et Puis, alors que les cris avaient cessés à jamais, d’autres prirent la relève. Des cris de nouveau né. Ces cris furent ensuite accompagnés par les pleures d’un homme, du à la perte d’un être cher. Et alors que la nuit continuait son déroulement, On pouvait voir une porte s’ouvrir, dévoilant un homme rongé par la tristesse, transportant dans ses bras un paquet, et se précipitant vers le centre ville.

Autre part, des enfants par dizaines avaient rejoint le pays des songes. Certains étaient calés la tête contre leur ourson, d’autres encore contre leur poupée. Chaque rêve était différent de celui de son voisin, et nul n’avait le droit d’oser l’interrompre. Et pourtant, à cette heure tardive, on entendit la sonnette du bâtiment résonner plusieurs fois, jusqu’à ce qu’elle ne cesse soudainement. La jeune propriétaire, qui se demandait qui cela pouvait bien être à cette heure-ci, se hâte vers la porte d’entrée, encore endormie et frustrée d’avoir été sortie de son sommeil. Lorsqu’elle ouvrit, Elle ne vit rien d’autre que les flocons gelé qui se précipitaient vers elle pour déposer sur sa peau cette eau glacée et désagréable. Et alors qu’elle allait refermer hâtivement, elle entendit des pleures, là, juste sous son nez. Un paquet qui semblait enroulée dans des dizaines de vêtements était là. La jeune femme prit alors le paquet gelé, et se décida à l’ouvrir. A sa grande surprise, ce n’était pas un paquet, mais un bébé. Si jeune, si fragile, on aurait dit qu’il pouvait mourir d’une seconde à l’autre. Avec lui était fourni un petit bout de papier usé et mouillé, taché par de l’encre laissant voir le mot suivant : « Noaki ». Sans réfléchir, elle prit le tout dans ses bras et referma la porte de l’orphelinat de Liverpool. Et sans qu’elle ne le sache, un homme avait observé la scène au loin. Le même homme qui avait déposé le « paquet ». Il sera les poignets très fort, et à travers ses larmes, il souffla cette phrase avec tout son cœur : « Bonne chance. Noaki. ». Et il s’enduit comme un voleur, en ne laissant derrière lui que les traces de ses pas imprégnés dans la neige.

Le jeune bébé avait grandit, et était devenu un charmant petit garçon. Du moins, en apparence. Il était en réalité devenu un petit voyou. Pas méchant, en fait, mais un voyou quand même. Il séchait l’école, mentait aux personnes de l’orphelinat, et volait de la nourriture pour les enfants abandonnés de la ville qui refusaient d’aller à l’orphelinat. Il n’avait jamais vraiment cherché à être quelqu’un de bien. A quoi cela lui servirait-il ? Il n’avait personne à rendre fier. Et il ne désirait pas passer pour quelque chose qu’il n’était pas. Ce n’était pourtant pas sa faute, à chaque fois que des parents le choisissaient pendant la période d’essaie pour une adoption, ils le ramenait quelques jours plus tard, effrayés et perturbés. Noaki était pourtant très mignon. Mais ce fut à chaque fois un échec. Il était exclu, pour des fautes qu’il ne contrôlait pas. Des choses étranges se passaient souvent avec lui , et il ressentait toujours la frustration de ne pas savoir quelle en était la cause. Alors il continuait d’être un voyou, il continuait de sécher l’école et il continuait d’aller de maison en maison, de famille en famille. Jusqu’à ce que, la famille Adam le trouve. Le père était très amusant et rassurant, et la mère, resplendissante et chaleureuse. La famille possédait déjà 3 filles pour 2 garçons. Mais les parents avaient souvent pensés à l’adoption sans jamais se renseigner sérieusement. Noaki se sentait bien avec eux. Des choses étranges se passaient, mais à chaque fois, toute la famille souriait à Noaki en lui disant de ne pas s’inquiéter. Et alors que la période d’essaie était terminée, et que Noaki s’apprêtait à leur dire au revoir, toute la famille lui dit qu’il n’aurait pas besoin de le faire, car il restait ici. Désormais, il ferait partit de la famille Adam, composé d’un père sorcier, d’une mère et de ses enfants moldus, Et de Noaki, dès à présent.


Dans sa nouvelle famille, Noaki s’était très bien intégré, et avait même développé un certain don pour le dessin sur papier. Il faisait des dizaines de dessins par semaines, et à chaque fois, il le faisait avec tant de plaisir. Lorsqu’il avait terminé une de ses dernières œuvres, il allait l’accrocher sur le mur de sa chambre, recouvert de toutes les œuvres créées par ses soins. Mais ce jour-ci, lorsqu’il ouvrit la porte, il vit tous ses tableaux bouger, comme dans un rêve. Ho non. Si les Adam voyaient çà, ils le renverraient à l’orphelinat. Et pourtant, quand il se retourna, ils étaient tous là, le sourire aux lèvres, et se mirent tous à l’applaudir. Noaki avait trouvé une famille. Sa famille. C’est ce jour là qu’il apprit qu’il était un sorcier. Et il était content de l’être, car cela semblait faire énormément plaisir à son père adoptif. Il avait quelqu’un à rendre fier désormais.

Le jour où Noaki avait reçu sa lettre, c’était son père qui lui avait apporté. Quand Noaki la lue, il était content, çà oui. Enfin, en apparence du moins. Il savait qu’il devait y aller, pou faire plaisir aux Adam. Mais cela voulait dire qu’il ne vivrait plus à la maison ? Il avait passé tellement de temps à trouver une famille…il devait les quitter ? Son cœur se serra à cette pensée. Il devait le faire, et il allait le faire, mais…Ils allaient tous tellement lui manquer. La famille lui expliqua alors qu’il reviendrait à chaque vacance, et qu’on lui écrirait très souvent. Ce fut le cas.

A l’école, Noaki travaillait dur pour rendre les Adam fiers. C’était son unique priorité. Le travail d’abord, le reste ensuite. Et quand je dis le reste, cela inclut le dessin. Il envoyait tous ses dessins à sa famille chaque mois, qui commençait d’ailleurs à ne plus savoir où les mettre. Mais c’était leur rituel. Et Noaki faisait çà avec beaucoup de plaisir. Il s’était également fait des amis, qui comblaient son bonheur. Il avait tout désormais. Une famille, des amis, une passion, un but, et des personnes à rendre fières.

in the real life


Mon vrai nom est Manon. Dans la vraie vie je suis lycéenne, et surement la benjamine de ce forum. J'ai 16 ans, et je suis en première littéraire. Mon taux de connexion est, environ de 7/7. Je passe sur le fo' au moins une fois par jour, mais parfois je n'y passe que très rapidement, histoire de voir si de nouveaux sujets sont créés ou si des réponses aux RPs en cours sont arrivées. J'ai connu le forum grâce à l'ancien forum, le précédent, que j'ai connu grâce à Maureen Callaghan. Etant donné que j'étais parmi les membres de l'ancien fo', on m'a demander si je souhaitais m'inscrire à celui-ci. J'ai dis oui. Noaki est mon deuxième personnage. Je suis également la créatrice de la petite Naomy Andrew. Noaki est un jeune serdaigle de 6ème année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yukixsmile.skyblog.com

avatar


▌Date d'inscription : 20/03/2011
▌Nombre de Messages : 187

MessageSujet: Re: Noaki Adam   Sam 26 Mar - 15:57

Bienvenue à Poudlard !

Alors je vois un goût certain pour les études et de la sagesse aussi :

SERDAIGLE !

J'espère que vous vous amuserez dans votre nouvelle maison ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Noaki Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Priori Incantatem  :: 
« La Genèse »
 :: « Qui Êtes Vous ? » :: ■ Fiches Validées :: • Serdaigle
-