Sondage de la reprise de Pi
Pour plus d'informations, veuillez lire la note ICI

Partagez | 
 

 Richard Nott, ou comment donner la mort avec classe !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


▌Date d'inscription : 08/02/2012
▌Nombre de Messages : 46
▌Célébrité : Jude Law
▌Crédits : Valingaï


MessageSujet: Richard Nott, ou comment donner la mort avec classe !   Mer 8 Fév - 15:58



✿ Richard Nott ✿


Caractère


◊ Ambitieux ◊ Loyal ◊ Intelligent ◊ Sournois ◊ Rancunier ◊ Protecteur ◊

Dis moi en plus

Date de Naissance ; 05 Janvier 1956
Age ; 21ans
Métier ; Viens de reprendre ses études de Médicomagie pour le Lord
Origine ; Sang Pur
Baguette Magique ; 28,4 cm, bois d'iF avec un cheveu de centaure
Patronus ; Alligator
Epouvantard ; Decevoir son père
Animal de Comapgnie ; Un gros chien noir nommé Azifel
Feat - Crédits ; Jude Law ©️Cyrine


Son Histoire



« La Naissance d'un Héritier »
L'hiver était froid cette année là, mais chez les Notts, c'était l'effervescence ! Si le froid était ambiant à l'extérieur, le manoir de la très ancienne famille de sangs purs était réchauffé par l'évènement qui marquait le début d'une nouvelle génération. Alors qu'à l'étage les femmes s'activaient, au rez de chaussée, les hommes se tenaient dans le petit parloir où Thémistocle avait l'habitude de recevoir ses amis proches. L'odeur acre du cigare étouffait les lieux. Les voix bourrues emplies de moqueries et de rires graves, laissé le jeune père indifférent. Il ne cessait de jeter un coup d'œil à l'horloge, voilà bientôt six longues heures que sa femme était entrée en couche. Il attendait.. Il voulait savoir ! Il voulait voir cet enfant qui le remplissait de joie ! Thémistocle remplit pour la énième fois son verre d'un fond de cognac français, l'un des meilleurs. Ses amis se moquaient gentiment de lui, il leur répondait brièvement, l'angoisse ne cessait de grimper à mesure que les minutes s'écoulaient. Il était courant de voir les femmes mourir en couche, l'enfant chétif lui survivait si peu. Il avait peur de les perdre tout les deux. Ne pas savoir ce qu'il se passait le rendait nerveux. Seul son meilleur ami comprenait, ce dernier s'approcha:

« Allons Thémis, tout se passe bien, j'en suis certain.. Catherine est forte ! »
« Je l'espère vivement mon ami, je l'espère ! »

Thémis remercia d'un regard l'homme à côté de lui. Julius Kered-Ann était son plus proche compagnon. Depuis des années, ces deux sorciers étaient liés comme les doigts de la main. Un souvenir revint en mémoire à Nott.. Il y avait deux années, Julius et lui même s'était lié de manière magique. Ils avaient prêté le serment inviolable, se promettant à l'un et à l'autre de protéger leur famille respective si l'un venait à disparaître. Il avait une confiance aveugle en ce sorcier, Thémistocle se sentit rassurer par son ami alors que dans son dos la porte s'ouvrit, il se tourna. Il reconnut l'une des femmes qui devait se tenir au près de son épouse.

« Monsieur Nott, on vous réclame.. »
« Je viens... Les amis ! Buvez donc à la santé de la famille Nott et de son futur membre ! »

Des acclamations le suivit, il quitta la pièce en suivant la sorcière venue le chercher. Il ne chercha à pas savoir ce qu'il se passait, Monsieur Nott monta les escaliers d'un pas rapide, presque sourd. Lorsque la porte de la chambre s'ouvrit devant lui, il marqua une hésitation avant de pénétrer dans la pièce sombre. L'odeur qui y régnait lui donna rapidement la migraine. Le sorcier en oublia bien vite la raison, sur le lit au centre, trônait une femme magnifique, ses cheveux noirs jais qui se démarquaient incroyablement de son regard clair, vif et ardent, Thémistocle marqua un temps d'arrêt. Elle lui souriait, visiblement émue et heureuse, bien que marquée par la fatigue. Le sorcier s'approcha lentement de ce lit. Son regard se posa sur le petit paquet de couverture qu'elle serrait contre son sein. Il ne le quitta pas des yeux, comme hypnotisé. Il tomba à genoux à ses côtés alors que sa voix demanda fatalement « est ce ? », le sourire de son épouse acheva de déclencher en lui une explosion de joie. Il avait un fils !! Un fils, son héritier, la chair de sa chair ! Délicatement l'homme saisit le poupon entre ses bras, embrassant son épouse et redescendit au rez de chaussé, portant délicatement ce trésor qui venait de naître. Dans le parlois les voix se turent à son entrée.

« Mes amis ! Je vous présente mon fils !! Richard Nott ! »


« La plus Jolie des Poupées !»
Les trois années qui suivirent la naissance de l'héritier des Nott se résument très rapidement. Le petit garçon grandit sous la surveillance de sa mère, élevait tel qu'un sang pur doit l'être. Très vite, on lui apprit à ne pas se mêler à des gens ne possédant pas un sang assez pur pour être honoré de sa présence. Le bambin chahutait, jouait, apprenait, se faisait bien sûr gronder quand il faisait des bêtises ! Puis arriva un jour où ses parents l'amenèrent une fois de plus chez les Kered-Ann. Ce que Richard ignorait au vue de son jeune âge, c'est la naissance d'une petite fille chez les Kered-Ann. La naissance s'était déroulée avec difficulté, mais à son âge, il ne saisit pas l'importance et la gravité des faits. Son petit minois curieux s'approcha du berceau dans le coin de la pièce ou les trois adultes discutaient. Il se pencha au dessus pour regarder avec curiosité cette petite chose rose qui dormait dans des draps de satin rose. Le petit sorcier étendit sa main pour poser ses doigts sur cette chose étrange, qui grimaça. Il retira sa main avant de murmurer d'une voix innocente.

« On dirait une des poupées de maman.. elle est toute jolie celle là ! »

Et c'est peut être à cause de ces poupées que Richard ne fit jamais de mal à cette petite fille dans son berceau, qu'aussi jeune, il décida qu'elle était fragile et qu'il devrait la protéger comme le faisait les chevaliers dans les histoires. Charlotte Kered-Ann devint dés ce jour là, sa protégée, même s'il ne comprit que plus tard le rôle qu'il jouait auprès d'elle.


« Grandir dans une Famille de Sangs Purs »
Richard Nott est un sang pur, et comme de nombreuses de familles comme la sienne, il a été élevé comme tel, selon des idéaux très arrêtés. Ainsi Richard respecte les idées de ses parents et leur attachements à la supériorité de leurs sangs, il adhère même à ces principes strictes. Très tôt il s'est comporté comme un enfant hautain et arrogant envers ceux qui ne méritaient pas de le fréquenter. Bien que ses parents ont aussi veillé à ses fréquentations, Richard a très vite appris à trier ses amis. Mais l'une des seules qu'il a réellement côtoyer durant son enfance, c'est bien sûr Charlotte Kered Ann. Leurs parents étaient souvent ensembles tantôt chez l'un, tantôt chez l'autre. Les deux enfants commencèrent bien sur à s'entendre comme frère et sœur dés que Charlotte eut appris à marcher. Les bêtises dans lesquelles les deux enfants étaient mêlés, se trouvaient être nombreuses et toutes aussi ingénieuses les unes que les autres.

Une fois, Richard voulut faire une petite farce à sa complice. Il s'occupa de décapiter son doudou en serpent. Cruelle Blague qui lui valut la pire crise de colère et de larmes venant de Charlotte. Il a toujours regretté cette bêtise, par la suite et avait pris l'habitude de lui offrir une peluche à chacun de ses anniversaires, même si en grandissant cette petite tradition s'était estompée. Il y eut aussi l'accident avant les balais. Ils avaient tout les deux, des balais miniatures. Ils se targuaient de savoir qui monterait le plus haut. Charlotte fît une chute douloureuse, là encore, Richard s'en voulut de l'avoir entrainé dans un défi aussi stupide. La jeune fille n'a plus jamais touché un balai depuis tout ce temps, à cause de lui. Ce ne sont là que quelques exemples de la complicité des deux enfants dont les pères s'entendaient plus que bien. Richard aura finalement eu toute sa vie une petite soeur, sans que ses parents ne songent à pratiquer une nouvelle fois leur devoir conjugal. Pour Richard, il n'y avait qu'une personne pour être sa soeur, c'était Charlotte. Et bien qu'il dut la quitter pour aller à Poudlard, ils ne se quittaient jamais, s'écrivant une lettre toute les semaines.

Le premier jour où il mit les pieds dans l'école de sorcellerie, Richard sut qu'il allait devoir faire la fierté de ses parents et surtout de son père. Il rejoignit la table des serpentards avec un sourire sur les lèvres, c'est là qu'était sa place. Avec d'autres garçons, il se lia bien vite, et un petit groupe du même cercle se construisit. Richard n'en était pas la tête forte mais il n'avait pas moins une place enviable. Il était le sage, le calme et le calculateur de la bande. Si bien que même si quelques ainés avaient pris les plus jeunes sous leur aile, Richard se lia d'amitié avec Antonin Dolohov. Un garçon qui comme lui appartenait à la même classe, voyait les choses de la même manière. Les deux garçons se retrouvèrent sous pour ridiculiser quelques sangs de bourde, mais alors que Antonin développait un goût pour la violence, Richard se comportait avec froideur et noblesse. Il faisait mal, mais il le faisait bien.

Lors de l'été précédent sa septième année, une tragédie marqua la vie des Nott et celles des Kered Ann. Le père de Charlotte fût arrêté et envoyé à Azkaban. Comme Thémistocle l'avait promis il y avait quelques années, il recueillit la fille de son ami chez lui. C'est ainsi que Richard appris à voir tout les jours sa belle fleur à ses côtés tout les jours. Même si les circonstances étaient difficile pour la jeune fille de l'époque, il avait tout fait pour qu'elle se sente chez elle, et à l'aise. Son attention pour elle y était surement pour quelque chose. Jamais ils ne restèrent sans rien faire, il ne lui laissa guère le temps de penser durant cet été là. Puis Poudlard était revenu, il était entré en septième année, elle en quatrième. Les mois qui suivirent le père de Charlotte ne survit pas à la prison. Une fois encore Richard avait été présent pour sa soeur de coeur, une fois encore il l'avait soutenu, elle était devenue plus forte. Pourtant il avait fallu la quitter, Poudlard s'achevait pour lui.


« Des Fiançailles Organisées »
Après Poudlard, Richard entama des études de médicomagie, mais son père ne lui voulant pas cette carrière. On lui trouva un poste au ministère que Richard fût forcé d'accepter, rejetant pourtant sa passion pour la médicomagie. Il savait bien que cette vocation l'obligerait à soigner des êtres impurs, mais si c'était le prix à payer pour faire ce qu'il aimait, il était prêt à faire le minimum pour eux. Seulement son père ne lui donna guère le choix, Richard entra au ministère, abandonnant ses études avec un énorme remord sur le cœur. Mais il y avait un sujet auquel, Richard n'avait pas de veto à poser. Il s'agissait bien sur du choix de sa fiancée. C'est à ce propos là, que son père le convoqua un soir dans son bureau.

« Richard, il est temps de vous trouver une épouse digne de vous et de nous.. »
« Père.. »
« Votre mère et moi avons établi une liste des candidates potentielles, voulez vous bien en prendre connaissance et faire votre choix ? »
« Bien Père.. Mais est ce réellement si urgent ? »
« Ça l'est Richard, tu te dois de prendre femme et d'aménager avec elle dans une vie que vous construisez. Il est temps mon fils que tu construises à ton tour notre nom. »

Richard avait saisi la pile de dossiers avec un sourire forcé. Le mariage ? Il savait qu'il allait devoir s'y plier mais plus ce temps tardait, plus il en était heureux. Prendre une décision de cette importance d'après un court dossier.. c'était comme hésiter sur la chemise qu'il allait porter le lendemain. Richard s'était pourtant plié à la demande son père. Les dossiers défilèrent dans ses mains. Pourtant un seul attira son attention, il portait le nom de Apollonia Dolohov. Cette dernière était la cousine de son ami Antonin. Bien sûr qu'il la connaissait, elle avait un an de moins. Il se souvenait très bien des étranges pulsions qui le prenait quand il la voyait ou pensait à elle. Il avait rapidement mis tout ça sur le fait que c'était de l'attention fraternel, de la même manière qu'il aimait Charlotte. Pourtant il y avait eu ce bal de fin d'année, elle s'y était présenté avec un autre garçon. La jalousie qui l'avait cloué sur place quand elle était apparue si belle dans sa robe de soie. Il se souviendrait toujours de son visage gracieux et lumineux. L'image de ce qu'il se faisait d'un ange. Elle était magnifique ce soir là... Appolonia...

« Miss Dolohov me semble être une excellente personne, et pourrait me correspondre.. »
« A la bonne heure ! Nous avons déjà commencé à parler avec ses parents. »
« Déjà ? »
« Bien sûr, si vous aviez arrêté votre choix sur une autre, nous aurons cessé les discussions avec les Dolohov mais ceux ci nous ont contacté. »
« Fort bien... »
« Dés que les termes seront conclus, nous fêterons vos fiançailles avec cette jeune personne ! Richard, je suis fier de vous. »
« Merci Père »

C'est ainsi qu'il fût décider que Richard Nott épouserai Apollonia Dolohov. C'est aussi durant cette période que Richard embrassa la marque des ténèbres après s'être mis au service de mage noir. Fier de cet honneur, il obtient très vite sa première mission, laquelle étant de reprendre ses études de médicomagie pour infiltrer l'hôpital sorcier. Une mission qu'il accomplira avec plaisir même s'il lui reste des connaissances à rattraper. Il s'y employa durant les cinq mois précédents la rentrée suivante, s'inscrivant aux cours comme candidat libre, ce qui ne l'oblige à rien vis à vis de l'université. Étudiant brillant, il rattrapa bien sûr son retard, et devint même l'un des meilleurs de sa section. Un acharnement qui plongèrent ses parents dans une perplexité. En effet, le jeune homme voyait peu sa fiancée. Il n'osa avouer qu'il ne savait comment se comporter avec elle. Surement la raison qui poussèrent les deux partis à offrir un domaine aux deux futurs époux, pour forcer ces deux jeunes gens à se côtoyer. Richard bien sûr, fit l'effort de tenir plus souvent compagnie à la belle blonde. Mais il ignorait comment se comporter en sa présence. La fébrilité qui le prenait toujours quand elle se trouvait avec lui, l'effrayait.

Et dernièrement pourtant c'est elle qui a pris la décision de lui parler. Ils partageaient une balade comme ils les appréciaient. Elle s'était tourné vers elle. Une fois encore il avait admiré son teint clair, son regard bleuté si pénétrant. Elle lui avait parlé, il n'avait rien dit, simplement hocher de la tête. Il l'avait laissé partir mais ses mots restaient dans ses pensées.

« Je vous aimes si fort pourtant…Adieux…. »

Une semaine s'était écoulée depuis, il ne savait toujours pas quelle décision prendre. L'amour n'était pas fait pour leur monde, les sentiments les rendaient faible, ils étaient bannis mais il était possible d'en voir la trace. Il n'arrêtait pas de songer à Charlotte qui par amour avait pas respecté l'une de leurs plus grandes traditions importantes, son mariage précipitait avec Rabastan Lestrange le fait toujours autant grimacer. Il déteste le sorcier pour avoir séduit la sorcière, l'amenant à commettre cet acte et pire encore de l'avoir mise enceinte ! Il sait bien qu'il n'en fera pas de même, mais son histoire avec Apollonia... Il ne se devait pas de commettre d'heure. Alors qu'il se rendait en cours particulier pour étudier l'anatomie qu'il avait manqué lors de sa première année stoppée, l'évidence même le frappa. Son visage était apparu dans ses pensées comme si c'était normal que sa place soit là. Il avait compris alors bêtement qu'il l'aimait aussi. Mais comment pouvait-il le lui dire ? Que faire pour la rassurer sans risquer de la perdre ?





Et le Joueur ?


Il paraît qu'on m'attendais Cool




Dernière édition par Richard Nott le Dim 12 Fév - 13:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Sagittaire

▌Age : 39
▌Date d'inscription : 20/03/2011
▌Nombre de Messages : 1510
▌Célébrité : Norah Jones
▌Crédits : Circée-Lolotte

▌Humeur : Dévastée et avide de souffrance ...

Feuille de personnage
Qui Suis Je ?:
MessageSujet: Re: Richard Nott, ou comment donner la mort avec classe !   Mer 8 Fév - 16:03

Ohhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh


Premsssssssssssssssssssssssssssss




Richarddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddd
Enfinnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn !!!

Bienvenue chez les fous ^^ (quoique est-ce que le bienvenue est utile ?)

Et si Lily a un pb, qu'elle vienne me trouver ! Pas touche à MON RICHARD !!!!



PS : comme c'est un accueil trop sage, j'ajouterai ceci :

La Grande Déesse Lolotte proclame aujourd'hui jour des hommages à la gigipathie, désormais la dite gigipathie est sanctifié !

sinon pour conclure :




Parce que vous comptez tous les deux ...


Dernière édition par Charlotte Lestrange le Mer 8 Fév - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Richard Nott, ou comment donner la mort avec classe !   Mer 8 Fév - 16:05

il faudrai créer un émoticone avec comme code :gigipathie:


encore un violet ... va falloir des aurors maintenant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Richard Nott, ou comment donner la mort avec classe !   Mer 8 Fév - 23:20

JUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUDE Ce mec a un prénom vraiment méga orgasmique. Jude. Jude. Jude. Oui nan pas Richard, Richard c'est pas orgasmique.

Sinon, je plussois Dydou, à quand les aurors, pour me protéger What a Face Rolling Eyes ?

BIENV'NUE POUR LA TREIZIEME FOIS !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Richard Nott, ou comment donner la mort avec classe !   Jeu 9 Fév - 3:38

RICHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARD

Ah non, là je ne vais pas commencer à faire comme Charlou >< *se frappe*

ReWelcomeuh x)
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Capricorne

▌Age : 91
▌Date d'inscription : 27/04/2011
▌Nombre de Messages : 52
▌Célébrité : Johnny Deep le seul l'unique !
▌Crédits : ava : adastra ; gif Lsi

▌Humeur : guillerette

MessageSujet: Re: Richard Nott, ou comment donner la mort avec classe !   Sam 11 Fév - 12:46

Eh bien, je vois que vous étiez attendu, mon cher Richard ... D'un autre côté, un Mangemort aussi brillant que vous est forcément très très attendu ...
Dépêchez-vous donc de faire votre fiche, j'ai quelques projets pour vous ( et je crois que si vous tardez trop, une espèce de furie hystérique qui répond au doux nom de Lolotte va vous envoyer des doloris aux fesses, ce qui, pour votre joli postérieur, serait fort préjudiciable ... )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Richard Nott, ou comment donner la mort avec classe !   Sam 11 Fév - 14:54

Cha, faut qu'on parle !!!

Bon jeu Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Sagittaire

▌Age : 39
▌Date d'inscription : 20/03/2011
▌Nombre de Messages : 1510
▌Célébrité : Norah Jones
▌Crédits : Circée-Lolotte

▌Humeur : Dévastée et avide de souffrance ...

Feuille de personnage
Qui Suis Je ?:
MessageSujet: Re: Richard Nott, ou comment donner la mort avec classe !   Sam 11 Fév - 15:16

Quoiiiiiiiiiiiiiiiii ???????
toi -même (et puis pollue pas la fiche de MON Richard bwa vilaine Evans bwa )
le Richard, il est vital, essentiel et indispensable à sa Lolotte ... Que veux-tu, j'allais pas aller à l'encontre de cette gigipathie ?!


Parce que vous comptez tous les deux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Richard Nott, ou comment donner la mort avec classe !   Sam 11 Fév - 21:31

On ne touche pas au postérieur de MON fiancé! Merci!
Revenir en haut Aller en bas

avatar


▌Date d'inscription : 20/03/2011
▌Nombre de Messages : 187

MessageSujet: Re: Richard Nott, ou comment donner la mort avec classe !   Dim 12 Fév - 19:32

Il parait effectivement que vous êtes attendu ... Rolling Eyes

Je ne vois qu'un groupe pour vous accueillir ... Je trouve qu'il est bien dommage que désormais vous serviez pareil maître, vous aviez tant de potentiel que vous m'avez posé sur votre tête ...

Mais bon, qui puis-je y faire, je ne suis qu'un pauvre morceau de tissu ...
Bienvenue cher

MANGEMORT

Bon jeu avec ce personnage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Richard Nott, ou comment donner la mort avec classe !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Richard Nott, ou comment donner la mort avec classe !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Priori Incantatem  :: 
« La Genèse »
 :: « Qui Êtes Vous ? » :: ■ Fiches Validées :: • Mangemorts
-